This site or embedded third-party content uses cookies. Dismiss Allow use of cookies Reject use of cookies

This site or embedded third-party content uses cookies, but we respect your 'Do Not Track' browser setting, which is currently enabled! Dismiss

L'association de commerces plus forts et plus indépendants Bienvenue

kioSwiss News

Ici vous trouverez les nouvelles par ordre chronologique.

  • 15.11.18 - Tous les clients Ortel seront migrés vers Lebara

    Le 18 novembre 2018, le service d’OrtelMobile en Suisse sera repris par LebaraSuisse. Les clients OrtelMobile profiteront à l’avenir  d’un plus grand choix d’options de surf et de roaming et de la possibilité de téléphoner aux clients LebaraSuisse pour CHF 0.00/min. Les crédits gratuits de recharge et le prix des minutes de conversation internationale demeurent inchangés. Tous les clients existants conservent leur numéro de téléphone et peuvent continuer d’utiliser leur crédit ou leur option sans avoir à changer de carte SIM.
    Important: à partir du 18 novembre 2018, les recharges ne seront possibles qu’avec des cartes et pins de recharge Lebara. À partir de cette date, il ne sera plus possible d’effectuer une recharge avec des cartes de crédit OrtelMobile. Rien d’autre ne change pour le client.

  • 18.10.18 - Cigarettes / tabac fine coupe 3e trimestre 2018

    Le marché global des cigarettes finies en Suisse a perdu environ 4,8% en volume après trois trimestres, avec une faible croissance au troisième trimestre. Le marché de la coupe de tabac a augmenté au troisième trimestre de 2018. De plus amples informations sont disponibles dans la zone de téléchargement pour les membres.

  • 16.10.18 - Codex des commerçantes et commerçants concernant la commercialisation des objets et produits de la vape

    Swiss Tobacco, la Communauté du commerce suisse en tabacs, est l’organisation faîtière des entreprises et organisations suisses du commerce de gros et de détail en tabacs. Elle défend leurs intérêts vis-à-vis des autorités, de l’industrie du tabac et sur la scène publique, et s’engage en faveur d’une réglementation modérée et raisonnable des produits du tabac.

    kioSwiss est représentée dans le comité de Swiss Tobacco par le biais de son président, Hansluz Nussbaum. Sous la direction de Swiss Tobacco et en concertation avec tous les membres, une autorégulation de la limite d’âge pour la vente de vaporisateurs personnels et d’e-liquides contenant de la nicotine a été négociée afin que ces produits ne soient vendus qu’à des personnes de plus de 18 ans.

    L'association kioSwiss prend ses responsabilités vis-à-vis des consommateurs mineurs et dispose de ce règlement.

  • 03.10.18 - Hansluz Nussbaum, le président de kioSwiss

    M. Nussbaum, vous êtes le président de l'Association suisse des négociants de kiosques (SKIV). Qu'est-ce qui vous a incité à prendre cette fonction?
    Mon prédécesseur Reto Mantel avait dirigé l'association pendant 27 ans et souhaitait se retirer. Je venais de finir une formation en économie et gestion d'entreprise et je pensais être prêt à assumer ces fonctions. Je lui ai donc écrit et nous nous sommes rencontrés pour un premier entretien. Il était de la vieille école, moi je devais donc faire mes premières armes, et en peu de temps: comité de section, comité asso- ciatif, élection du président.

    Où se place kioSwiss actuellement? Quelles en sont selon vous les forces et les faiblesses?
    Notre force réside dans l'individualité et l'indépendance de chacun de ses membres. C'est une des conditions de base pour pouvoir s'adapter au mieux à chaque lieu en matière de gammes de produits, d'horaires d'ouvertures, etc. L'Association donne la possibilité de souscrire à plusieurs services et de se libérer de certains d'entre eux. Nous pouvons encore nous améliorer en ce qui concerne le soutien mutuel et l'information.

    Quels sont concrètement vos objectifs avec kioSwiss?
    kioSwiss doit devenir une plateforme d'information, un lieu (virtuel) où l'on échange et où des nouvelles intéressantes de la branche peuvent être consultées. kioSwiss veut être un « chez soi», un endroit où règnent des règles déterminées, où l'on connaît les pratiques et où l'on doit se sentir en sécurité.

    Ce n'est pas seulement le kiosque qui est en mutation, mais tout le commerce de détail. Quelles en sont les conséquences pour kioSwiss?
    Notre mission consiste à sensibiliser nos membres à cette mutation, à leur montrer leurs possibi- lités, comment ils peuvent réagir ou comment cela pourrait fonctionner. Nous de- vons avoir une longueur d'avance. L'Association a ce défi de s'assurer une base financière, puisque nous développons et proposons des offres de services actuels à tous les opérateurs du marché. Ce n'est que sur une base financière sûre que nous pouvons jouer notre rôle auprès de nos membres.

    Comment voyez-vous l'avenir des kiosques actuels?
    Le kiosque se développe en tant que centre de services sur un tout petit espace. Les gens achètent de plus en plus sur le net, mais ont également de plus en plus besoin d'échanger, et de préserver les « petits» contacts humains. Le kiosque offre cette possibilité à chaque point de vente.

    Quels défis kioSwiss devra-t-il relever dans les prochaines années?
    Avec notre restructuration, nous avons réussi à définir un cadre, nous permettant de réagir aux futures évolutions. Nous restons toutefois vigilants et attendons de voir la suite des évènements.

  • 01.10.18 - L’Association suisse des négociants de kiosques change de nom

    L’Association suisse des négociants de kiosques s’engage en faveur de ses membres depuis 1926. À partir du 1er octobre 2018, elle poursuivra son action sous un nouveau nom: kioSwiss.

    «Le paysage commercial suisse a connu une profonde mutation au cours de ces dernières années», a déclaré Hansluz Nussbaum, président de l’Association, Il reste néanmoins convaincu que les membres de son Association ont encore quelques cartes à jouer. «Nos membres connaissent précisément les besoins dans leurs régions et savent bien mieux adapter leur assortiment et leurs services que les grands groupes ne pourront jamais le faire.»

    Pour l’Association et son comité directeur, la priorité absolue porte sur les objectifs contenus dans les statuts: la garantie des intérêts de ses membres, l’amélioration de leurs performances économiques et l’encouragement d’un esprit de cohésion. Avec son nouveau nom et son nouveau logo, l’Association souhaite s’ouvrir aux commerces du même domaine. Déjà en ligne, la nouvelle page Web de l’Association présente ses activités et les avantages qu’elle représente.

  • 20.08.18 - lettre ouverte à Tamedia

    Tamedia AG
    Werdstrasse 21
    Case postale
    8021 Zurich

    Winterthour, le 20 août 2018

    En écho à la disparition du "Matin"

    Mesdames, Messieurs,

    L'Association suisse des négociants de kiosques a pris acte avec grand regret de l'abandon du quotidien Le Matin dans sa version papier. Un mois après cette disparition, plusieurs de nos membres en Suisse romande font état non seulement d'une chute considérable de leur chiffre d'affaires due à l'absence du titre, mais aussi d'une baisse des ventes de l'ensemble de la presse. D'où notre conclusion que "Le Matin" était certainement un générateur d'affluence pour d'autres publications de Tamedia.

    Raison de plus pour exprimer notre espoir de conserver, au moins le dimanche, le titre "Le Matin" dans votre assortiment. En tant qu'entreprise de presse nationale, il est certainement dans votre intérêt également de continuer à garantir la diversité de la presse dans toutes les régions linguistiques du pays et à renforcer la marque "Le Matin" dans une version imprimée.

    En vous remerciant de votre attention, nous vous prions d'agréer, Mesdames, Messieurs, nos salutations les meilleures.

    kioSwiss - Association des kiosques et du commerce

    Réponse de Tamedia

Nos fournisseurs principaux

Florian Grützner, client depuis son jeune âge des points de vente kioSwiss

Contactez-nous

haute de page